Aides jeunes actifs : quelles sont-elles ?

  • juin 5, 2023
  • 7 min de lecture
  • Read Icon402 lectures

Entrer dans la vie active n’est pas de tout repos : financer son logement, ses déplacements et ses dépenses courantes, alors qu’on perçoit tout juste son premier salaire.

Y-a-t-il des aides jeunes actifs pour vous aider à gérer vos finances personnelles durant ses premiers mois ou années d’adaptation ? Ci-dessous, nous vous listons 7 aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.

Les aides jeunes actifs liées à l’activité professionnelle

En tant que jeune, vous pouvez bénéficier de certaines aides versées par la Caisse aux Allocations Familiales (CAF) si vous avez une activité professionnelle (salariée ou indépendante).

1. La prime d’activité

La prime d’activité a été créée pour donner un coup de pouce aux salariés et aux indépendants ayant des revenus modestes. Vous pouvez estimer vos droits à cette aide en faisant une simulation de prime d’activité sur Mes-Allocs.fr.

Pour bénéficier de la prime d’activité, les conditions sont les suivantes :

  • Vous avez plus de 18 ans

  • Vous habitez en France de façon stable (au moins 9 mois dans l’année)

  • Vous avez une activité professionnelle (à défaut, vous êtes au moins indemnisé au titre du chômage partiel/technique)

  • Vous êtes français, citoyen de l’Espace économique européen, Suisse OU vous avez un titre de séjour en cours de validité depuis 5 ans au moins

Attention : si vous êtes étudiant ou apprenti, vous devez percevoir un revenu mensuel net avant impôts supérieur à 1047,55€.

2. Le RSA jeune actif

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) jeune actif n’est pas destiné uniquement aux demandeurs d’emploi. Les jeunes de moins de 25 ans peuvent en bénéficier s’ils ont une activité professionnelle avec une faible rémunération.

Dans les deux cas, vous devez :

Le montant mensuel du RSA varie en fonction de votre situation, à savoir :

Nombre d’enfantsSeulCoupleParent isolé
0565,34€848,17€725,96€
1848,01€1 017,61€967,95€
21 017,61€1 187,22€1 209,94€
Par enfant supplémentaire225,95€225,95€241,98€
Aide jeune actif – RSA en fonction de votre situation

Si vous touchez déjà l’aide au logement, elle sera déduite du RSA.

Les aides au logement jeunes actifs

En tant que jeune actif, il est possible d’avoir des difficultés à gérer votre budget pour financer votre logement (loyer, factures, caution…). C’est pourquoi, Action Logement et d’autres organismes peuvent vous venir en aide.

3. L’APL

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) est versée par la CAF selon le logement que vous habitez ainsi que vos ressources.

Pour en bénéficier, les conditions sont les suivantes :

  • Vous vivez dans un logement en résidence principale

  • Vous êtes locataire, colocataire ou propriétaire au sein de ce logement

  • Le logement est situé en France

  • Le logement respecte les critères de décence et les conditions minimales d’occupation

  • Le logement est conventionné APL, c’est-à-dire que le propriétaire du logement doit passer un accord avec l’État, nécessaire pour ouvrir le droit aux aides concernant le logement

L’Aide Personnalisée au Logement n’est pas attribuée selon le type d’activité professionnelle que vous exercez, mais en fonction des ressources que vous détenez.

Voici les plafonds à ne pas dépasser en 2023 pour percevoir l’APL :

Composition du foyerSeuil de revenus maximum
Seul4 949€
Couple7 090€
Couple avec 1 enfant à charge8 456€
Couple avec 2 enfants à charge8 646€
Par enfant à charge supplémentaire328€
Aide au logement jeune actif – APL en fonction de votre situation

4. L’aide Mobili-jeune

Action Logement a mis à disposition l’aide Mobili-jeune, une subvention permettant de prendre en charge une partie du loyer (entre 10€ et 100€ maximum) chaque mois et pour une durée maximale d’un an.

Si vous êtes jeunes actifs, vous pouvez la percevoir sous certaines conditions :

Ensuite, vous disposez d’un délai de 3 mois avant la date de démarrage de votre contrat d’alternance ou jusqu’à 6 mois après cette date, pour déposer la demande auprès d’Action logement.

5. L’avance Loca-pass

En tant que jeune actif locataire de votre résidence principale, Action Logement vous avance le montant de votre dépôt de garantie dans la limite de 1 200€. Ce prêt est remboursable en 25 mois, sans intérêts ni frais de dossier, à partir de 20€ par mois.

Les aides jeunes actifs liées à la mobilité

Dans le cas où vous avez besoin de votre véhicule pour vous rendre dans votre lieu de travail, certaines aides peuvent vous être accordées.

6. L’indemnité carburant

A partir du 1er janvier 2023, une indemnité carburant d’un montant de 100€ est versée aux travailleurs les plus modestes.

Pour l’obtenir, il faut respecter des conditions liées à votre situation personnelle :

  • Vous résidez en France métropolitaine, à Mayotte, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique ou à la Réunion et être domicilié fiscalement en France au titre de l’année 2021

  • Vous avez au moins 16 ans

  • Vous avez déclaré un revenu d’activité (soit de traitements et salaires, BIC, BNC ou BA)

  • Vous appartenez à un foyer fiscal dont le revenu fiscal 2021 est inférieur ou égal à 14 700€

  • Vous n’êtes pas redevable de l’impôt sur la fortune immobilière

  • Vous utilisez un véhicule à des fins professionnelles

Le véhicule utilisé peut être à deux, trois ou quatre roues, thermique ou électrique.

7. La Carte jeune européenne

Si vous êtes jeune actif, vous pouvez prétendre à la Carte jeune européenne qui permet une réduction tarifaire sur les billets de train et de bus. Pour cela, vous devez avoir entre 12 à 30 ans.

Pour un coût de 10€, cette carte vous permet de profiter de bons plans dans 37 pays européens.

Was this article helpful?

Be the first one to give feedback

AuteurStéphanie

Diplômée Toulouse Business School, spécialité Finance. Plus de 150 articles écrits sur l'emprunt, l'investissement et les finances personnelles.

Partager sur
Read Icon402 lectures

Explorer nos thématiques

En utilisant Financer.com vous contribuez à changer la donne.  En savoir plus