Comment acheter une maison sans argent ?

Vous avez envie de devenir propriétaire mais vous n’avez pas d’argent ? Voici les solutions pour acheter une maison sans apport personnel.

Vous sentez-vous plus confiants qu'en 2019 d'obtenir une réponse positive à votre crédit ?
Voter
Vous sentez-vous plus confiants qu'en 2019 d'obtenir une réponse positive à votre crédit ?
Voter
acheter maison sans argent

Acheter une maison sans argent, c’est possible !

acheter une maison sans argent

Vous avez envie de devenir propriétaire.

Vous avez peut-être même trouvé la maison de vos rêves.

Ou bien vous souhaitez acheter votre appartement pour ne plus avoir à payer des loyers.

C’est un très beau projet.

Si la question de l’apport personnel vous travaille car vos revenus sont faibles et votre épargne presque inexistante, vous êtes au bon endroit !

Voyons ensemble les solutions pour acheter une maison sans apport personnel et sans disposer de fonds pour la payer.

Aide pour acheter une maison

Dans ce guide nous allons vous partager 11 solutions pour devenir propriétaire sans apport.

Chacune de ces options dispose de conditions d’éligibilité. Elles pourront parfois se compléter.

Renseignez-vous sur les solutions qui semblent adaptées à votre situation personnelle.

1. Le prêt à taux zéro (PTZ)

prêt immobilier sans apport

Le prêt à taux 0 % ou sans intérêt existe bel et bien.

C’est une aide de l’État que vous pouvez obtenir auprès d’une banque conventionnée pour financer l’achat d’une maison ou d’un appartement.

Comme son montant n’est pas très élevé, il peut venir en complément d’un prêt immobilier classique.

Ce prêt à taux zéro peut parfaitement constituer l’apport personnel puisqu’il ne vous coûtera peu mais réduira le coût de total de votre prêt immobilier.

Il y a des conditions pour obtenir ce prêt à taux zéro et son montant dépend de la zone où votre futur logement se trouve.

Voici les conditions principales d’un prêt à taux zéro :

  • Vos revenus imposables de l’année N-2 ne doivent pas dépasser le plafond fixé par la loi
  • Le logement acheté doit être votre résidence principale pendant toute la durée de l’emprunt

Si vous remplissez toutes les conditions prévues par la loi, vous pouvez obtenir un PTZ égal à 20% du prix d’achat du logement majoré s’il est localisé dans une zone franche ou sensible.

Le PTZ vous propose une somme qui peut constituer votre apport personnel et représente une somme significative.

Par exemple, pour un logement qui coûte 100 000 euros, vous pourriez obtenir 20 000 euros.

Conditions supplémentaires

Vous devez aussi ne pas avoir été propriétaire de votre logement au cours des 2 dernières années précédant le PTZ avec des exceptions à cette règle pour les personnes à handicap ou dans le cas de catastrophes naturelles ayant détruit votre résidence principale.

2. Le prêt Action logement

prêt immobilier sans apport

Le prêt « Action logement » est le prêt qui s’appelait auparavant « 1% logement ».

Il peut s’utiliser comme complément de votre prêt principal ou bien apport personnel.

Vous pourrez donc obtenir un crédit immobilier sans apport.

Son montant se situe entre 7 000€ et 25 000€ en fonction de la zone où est situé votre futur logement.

Ce type de prêt peut être accordé aux salariés des entreprises privées de plus de 10 salariés mais à condition que leur entreprise soit adhérente au Comité interprofessionnel du logement (CIL).

Il y a plusieurs conditions à remplir pour accéder au prêt Action logement, notamment :

  • Le diagnostic de performance énergétique du logement ne doit pas être inférieur à la catégorie D
  • La durée de remboursement doit être inférieure à 20 ans

A savoir

Le versement de l’apport est souvent fait dans les 3 mois après l’acquisition du logement.

3. Le PEL et le CEL

acheter une maison sans argent

Le Plan Epargne Logement (PEL) ainsi que le Compte Epargne Logement (CEL) sont des livrets d’épargne vous permettant de bénéficier d’un prêt immobilier à taux réduit.

Cette épargne ainsi que le taux avantageux constituent une aide pour acheter votre maison.

L’épargne accumulé sur ces comptes épargne peut représenter l’apport personnel nécessaire pour contracter votre prêt immobilier.

4. Le Prêt Conventionné (PC)

acheter une maison sans argent

Si vous n’avez pas d’argent mais que voulez acheter votre logement, vous pouvez faire appel au prêt conventionné accordé par les banques ayant signé une convention avec l’État.

La banque qui vous accordera le crédit fixe le taux d’emprunt.

Ce taux peut être plus élevé que ceux que des prêts immobiliers classiques certes.

Mais cette hausse peut être palliée par les APL (Aide Personnalisée au Logement) qui vont accompagner votre projet immobilier.

Sachez que la loi fixe des taux plafonds que la banque ne peut pas dépasser.

Ce prêt conventionné possède trois avantages incontestables :

Les frais de notaire seront probablement plus faibles que dans le cas d’un prêt immobilier traditionnel auprès d’une banque, mais ils ne pourront pas être inclus dans le crédit demandé.

Pour monter un dossier de prêt conventionné vous pouvez vous adresser à votre banque habituelle si elle est conventionnée avec l’État pour ce genre de prêt.

Vous pouvez aussi faire appel à d’autres banques et organismes financiers.

A savoir

Pour bénéficier d’un prêt conventionné, vous devez faire de ce logement votre résidence principale.

Sachez que le PC peut couvrir entièrement l’achat de votre logement, et ne peut pas être complété par un prêt immobilier « classique ».

En revanche, vous pouvez le compléter avec :

  • Un prêt à taux zéro (PTZ)
  • Les primes d’Etat
  • Un prêt aux conditions avantageuses fixées par la loi si vous avez un Plan Epargne Logement et/ou un Compte Epargne Logement
  • Un prêt Action logement
  • Votre éventuelle épargne

5. Le Prêt d’Accession Sociale (PAS)

acheter une maison sans argent

Si vous voulez devenir propriétaire de votre résidence principale et que vos revenus sont modestes, vous pouvez faire appel à un prêt d’accession sociale.

C’est un crédit destiné aux personnes qui veulent devenir propriétaires de leur résidence principale.

La grande différence par rapport au prêt conventionné est que le PAS est soumis à des conditions de revenus.

Il dépendra donc :

  1. Des charges de votre famille
  2. La localisation de votre prochain logement

Ce sont les ressources de l’année N-2 qui sont prises en compte.

Pour pouvoir bénéficier d’un PAS vous devez le demander auprès d’une banque conventionnée.

La durée de remboursement de ce type de prêt peut être comprise entre 5 et 25 ans.

Le taux d’emprunt est établi par la banque dans les limites fixées par la loi.

A noter

Le PAS peut couvrir la totalité de votre achat immobilier, mais ne peut pas venir en complément d’un prêt immobilier classique auprès d’une banque.

Vous pouvez cependant bénéficier d’aides complémentaires pour compléter votre PAS :

Nous vous conseillons vivement de faire appel à des aides supplémentaires car elles vous permettront de diminuer le coût total de votre PAS.

6. Les aides de la CAF

Si vos revenus sont modestes, vous pouvez demander un prêt à votre Caisse d’Allocations Familiales pour constituer votre apport personnel.

A savoir

Sachez toutefois que ce type d’aide n’étant pas présent comme tel sur le site de la CAF, vous ne pouvez pas faire vos démarches en ligne.

Nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec une assistante sociale qui vous renseignera et vous aidera à monter votre dossier.

Si vous répondez aux critères, vous pourrez certainement obtenir une aide qui vous aidera à constituer un apport personnel pour votre prêt immobilier.

7. La participation ou l’épargne salariale

acheter une maison sans argent

Si vous avez de l’épargne salariale dans votre entreprise, vous pouvez la débloquer afin de l’utiliser comme apport personnel pour votre achat immobilier.

Cette somme vous permettra d’avoir un apport personnel qui à son tour vous permettra de mieux négocier votre prêt immobilier et d’en faire baisser son coût total.

Vous pourrez donc devenir propriétaire sans apport en tant que tel puisque ce sera l’argent de l’épargne salariale qui fera office d’apport.

A savoir

Sachez que même si votre participation est bloquée, l’achat de votre résidence principale peut constituer un motif suffisant pour son déblocage.

8. Le prêt personnel

Le prêt personnel est un crédit à la consommation sans justificatif d’utilisation, qui propose des taux fort intéressants ces derniers temps.

C’est pourquoi, vous pouvez l’utiliser pour financer l’apport personnel de votre prêt immobilier.

Financement de votre maison

Pour en savoir plus sur le prêt personnel, cliquez sur le bouton ci-dessous :

En savoir plus sur le prêt personnel

9. Le prêt auprès d’un proche

Si vous avez dans la famille ou votre entourage une personne qui peut vous accorder un prêt entre particuliers c’est une solution qui vous coûtera bien moins cher qu’un crédit auprès de votre banque.

Important

Si cette occasion se présente à vous, ne la laisser pas passer mais attention à bien vous mettre d’accord sur les conditions.

10. Le dispositif Pinel

prêt immobilier sans apport

Si vous souhaitez devenir propriétaire sans apport personnel et qu’il s’agit d’un investissement immobilier, vous pouvez faire appel au dispositif mis en place par la loi Pinel.

Ce dispositif permet de faire un investissement immobilier sans apport si le bien acheté ne sert pas de résidence principale à l’acheteur, mais est destiné à être loué.

Si vous visez un logement situé dans une zone éligible au dispositif Pinel, vous pouvez :

  1. Faire un prêt immobilier sans apport pour acquérir le bien
  2. Obtenir un crédit d’impôt en fonction de la durée de la mise en location que vous prévoyez pour votre bien et de la somme investie dans l’opération.

Le dispositif impose cependant des conditions :

  • Le locataire ne doit pas faire partie de votre foyer fiscal
  • Les ressources annuelles du locataire doivent être en dessous des plafonds établis par la loi
  • Le loyer que vous allez pouvoir demandé est aussi plafonné par la loi en fonction de la zone où se situe le logement visé

Toutes ces conditions peuvent vous paraitre contraignantes.

Cependant, si vous avez de gros revenus et que vous payez beaucoup d’impôts, le dispositif Pinel peut grandement alléger votre feuille d’imposition.

En effet, puisqu’il vous permet de faire un investissement immobilier dans du neuf ou de l’ancien à des conditions attrayantes.

Nous vous conseillons de vous informer davantage afin de tirer tous les avantages de la Loi Pinel si vous souhaitez vous constituer un patrimoine immobilier.

11. Crédit immobilier sans apport

acheter une maison sans argent

C’est la solution la plus employée en France par les ménages qui veulent devenir propriétaire.

Même si obtenir un crédit immobilier sans apport est plus difficile, les banques en accordent à ceux qui ont une situation financière saine et une situation professionnelle stable.

Conseils pour acheter une maison sans apport

Voici une liste de conseils pour financer votre maison sans argent :

  1. Anticipez et constituez votre apport personnel petit à petit en économisant au quotidien
  2. Ouvrez un livret d’épargne adapté tel que le PEL ou le CEL afin d’épargner régulièrement et de bénéficier d’un taux avantageux
  3. Prenez le temps de construire un dossier en béton. Il est possible d’acheter une maison sans argent à condition d’avoir une situation financière et professionnelle stable et saine.

Conclusion

Si vous souhaitez acheter une maison sans argent, vous pouvez le faire :

  1. Par des dispositifs conventionnés
  2. Ou par un prêt immobilier classique

Sachez aussi que d’autres aides existent et peuvent être demandées auprès des régions ou départements en fonction de la localisation de votre prochain logement.

Si à l’heure actuelle, vous n’avez aucune épargne, nous vous recommandons les guides suivants :

Nous vous souhaitons bonne chance dans votre projet immobilier !

Auteur Stéphanie

Country Manager France de Financer.com - Passionée par la finance.

Partager sur
Dernière modification : juillet 9, 2020