Livret de développement durable et solidaire (LDDS)

Vous avez atteint le plafond du livret A ? Découvrez le LDDS, livret sans impôt ni prélèvement. Taux, plafond, avantages, fonctionnement et ouverture.

Livret de développement durable et solidaire

Qu’est ce que le livret de développement durable et solidaire

Si vous vous intéressez au livret de développement durable et solidaire, c’est probablement parce que :

  1. Vous avez atteint le plafond du livret A
  2. Vous souhaitez ouvrir un livret d’épargne sûr et flexible dans une seconde banque.

Le LDDS (livret de développement durable et solidaire) est un livret d’épargne réglementé avec un taux de rémunération égal à celui du Livret A.

Les fonds restent disponibles à tout moment.

A savoir

Ce produit d’épargne a été créé par l’État afin de financer les travaux d’amélioration énergétique des logements.

Comment fonctionne le LDDS

Le livret de développement durable et solidaire fonctionne sur le même principe que le livret A :

  • Vous placez de l’argent sur votre livret
  • Cet épargne reste disponible à tout moment
  • C’est un livret réglementé et défiscalisé qui vous permet de placer votre épargne en toute sécurité

Vous devez verser un minimum de 15 euros à l’ouverture de votre livret.

Les versements ultérieurs sont sans aucune condition de montant. Les retraits sont libres.

Le montant maximum que vous pouvez déposer sur un livret d’épargne de développement durable et solidaire est de 12 000 euros sans compter les intérêts que vous allez acquérir grâce à votre épargne.

Le taux de rémunération du LDDS est égal à celui du livret A qui est actuellement de 0,75 %.

Calcul des intérêts

Tout comme le livret A, les intérêts sont calculés à la quinzaine et le montant pris en compte est celui qui se trouve sur votre compte le premier et le 16 du mois.

Par contre, il faut laisser les montants déposés au moins une quinzaine de jours pour qu’ils produisent des intérêts.

Comment ouvrir un livret de développement durable et solidaire

livret developpement durable et solidaire

Toute personne majeure peut ouvrir un livret de développement durable et solidaire à condition qu’elle ait son domicile fiscal en France.

Il n’y a pas de condition de ressources.

Vous pouvez vous adresser à n’importe quelle banque puisque toutes le proposent.

Les formalités pour ouvrir un livret de développement durable et solidaire sont similaires à celles de la plupart des livrets d’épargne.

Important

Vous ne pouvez avoir qu’un seul LDDS.

A l’ouverture de votre livret, vous devrez signer une déclaration sur l’honneur expliquant que vous n’avez pas d’autre LDDS dans une autre banque et que vous avez votre résidence fiscale en France.

Avantages du livret de développement durable et solidaire

Voici les principaux avantages du livret de développement durable et solidaire :

Inconvénients du LDDS

Voici ce qu’il faut savoir avant de placer votre argent sur un LDDS :

  • Son taux de rémunération est faible
  • Si vous ne faites aucune opération sur votre LDDS pendant 5 ans, votre livret est considéré comme inactif. Après 5 ans supplémentaires d’inactivité, les fonds qui s’y trouvent seront transférés à la Caisse des dépôts et consignations.

Alternatives au LDDS

livret developpement durable et solidaire

Le livret de développement durable et solidaire n’est pas un livret rémunérateur.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que son taux d’intérêt est égal voir inférieur à celui de l’inflation.

Pour gagner de l’argent avec un livret d’épargne, son taux d’intérêt (donc de rémunération) doit être supérieur au taux d’inflation.

Si vous souhaitez que votre épargne soit rémunératrice, voici des placements rentables.

Placements rémunérateurs

Si vous souhaitez gagner de l’argent avec votre épargne, vous vous conseillons les placements ci-dessous :

  • Le crowdfunding – Taux d’intérêt jusqu’à 12% par an, risques modérés
  • Les prêts entre particuliers – Taux d’intérêt jusqu’à 16% par an, risques modérés
  • Les cryptomonnaies – Actifs à rendement très élevés mais aussi très volatiles
  • La Bourse – Actifs à rendement très élevés mais risques pouvant être élevés

Le crowdfunding est de plus en plus en vogue en France.

En effet, investir sur des plateformes de crowdfunding est un moyen simple d’investir dans des PME Françaises tout en bénéficiant d’un taux de rémunération attractif.

Le risque étant modéré.

Investir grâce au crowdfunding

Articles complémentaires

Auteur Stéphanie

Country Manager France de Financer.com - Passionée par la finance.

Partager sur
Dernière modification : juillet 26, 2020