L’épargne salariale

Votre entreprise vous a-t-elle proposé un plan d’épargne salariale ? Tout savoir sur l’épargne salariale pour faire le bon choix.

Comprendre l’épargne salariale

L’épargne salariale est un système d’épargne collectif proposé par certaines entreprises à leurs salariés.

Il consiste à verser à chaque salarié une part sur :

  1. Les résultats de l’entreprise. Il s’agit alors d’intéressement.
  2. Ou sur les bénéfices de l’entreprise. Il s’agit alors de participation.

Les sommes ainsi gagnées peuvent être versées directement au salarié ou déposées sur un plan d’épargne salariale.

Comment fonctionne l’épargne salariale

Votre épargne salariale fonctionnera différemment suivant le plan d’épargne salarial sur lequel vous placez votre épargne.

Il existe deux types de plan d’épargne salariale :

  1. Le plan d’épargne entreprise (PEE) : il vous permet d’avoir un portefeuille de valeurs mobilières avec l’aide de votre entreprise.
  2. Le plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) : il vous permet de vous constituer une épargne grâce à votre entreprise.

Le plan d’épargne entreprise (PEE)

Les versements sur votre PEE ne sont pas obligatoires.

Vous pouvez verser de l’argent sur votre PEE de plusieurs façons :

  • Argent issu de l’intéressement ou de la participation
  • Transferts d’autres plans d’épargne salariale
  • Argent d’un compte épargne temps
  • Versements volontaires, mais qui sont limités à 25 % de votre rémunération annuelle brute

épargne salarialeLe règlement du PEE peut prévoir un versement minimum annuel de 160€ au plus.

Les versements du salarié peuvent être complétés par des contributions de l’entreprise, appelées « abondements ».

Ceci a pour but d’accroître l’intérêt des salariés pour ce type d’épargne et pour leur fidélisation.

Toutefois, le montant de ces abondements est limité à trois fois le montant que vous avez vous-même versé, avec un plafond de 3 138,24€ pour bénéficier d’une exonération de l’impôt sur le revenu.

Blocage de votre épargne

L’épargne salariale d’un PEE est bloquée pendant au moins 5 ans, mais vous pouvez demander son déblocage pour des situations exceptionnelles comme un mariage, un divorce ou une naissance par exemple. Cette demande doit être faite dans les 6 mois suivant l’événement.

Dans le cas d’une rupture du contrat de travail, décès, invalidité ou surendettement, ce déblocage peut être demandé à tout moment.

Le plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco)

Tout comme le PEE, les versements sur votre Perco ne sont pas obligatoires.

Vous pouvez verser de l’argent sur votre Perco de plusieurs façons :

  • Argent issu de l’intéressement ou de la participation
  • Transferts d’autres plans d’épargne salariale
  • Argent d’un compte épargne temps
  • En l’absence de compte épargne temps, argent correspondant aux jours de repos non pris (10 par an maximum)
  • Versements volontaires, mais qui sont limités à 25% de votre rémunération annuelle brute

Le règlement du Perco peut prévoir un versement minimum annuel de 160€ au plus.

Tout comme pour le PEE, les versements du salarié peuvent être complétés par des contributions de l’entreprise.

Le montant de l’abondement est limité à trois fois le montant que vous avez vous-même versé, avec un plafond de 6 357,12€ pour bénéficier d’une exonération de l’impôt sur le revenu.

Blocage de votre épargne

L’épargne salariale d’un Perco est bloquée jusqu’à votre départ à la retraite, mais vous pouvez demander son déblocage pour des situations exceptionnelles comme un décès, une invalidité ou le surendettement par exemple.

Avantages et inconvénients de l’épargne salariale

Voici les avantages de l’épargne salariale :

Voici les inconvénients de l’épargne salariale :

  • Indisponibilité de votre épargne pendant plusieurs années
  • Système de récompense lié aux résultats de l’entreprise, ce qui peut être frustrant pour ceux qui n’ont pas un impact direct sur ces résultats

Diversifier vos placements

épargne salarialeEn plaçant votre épargne sur un plan d’épargne salariale, vous serez dépendant de votre entreprise à la fois pour votre salaire et votre épargne.

Ne perdez donc pas de vue qu’en cas de faillite de votre entreprise, si l’épargne salariale a été investie en actions de l’entreprise, vous perdrez non seulement votre emploi, mais aussi votre épargne.

Nous vous conseillons donc de diversifier vos placements.

Comment diversifier vos placements ?

Si vous souhaitez faire travailler votre épargne pour gagner un revenu complémentaire, nous vous recommandons les placements suivants :

  • Le crowdfunding – Taux d’intérêt jusqu’à 12% par an, risques modérés
  • Les prêts entre particuliers – Taux d’intérêt jusqu’à 16% par an, risques modérés
  • Les cryptomonnaies – Actifs à rendement très élevés mais aussi très volatiles
  • La Bourse – Actifs à rendement très élevés mais risques pouvant être élevés

A propos de l'auteur

Restez en contact avec Financer.com

Suivez-nous sur Facebook

×

Notez l'entreprise L’épargne salariale