Libra : la future cryptomonnaie de Facebook

1 minute

Libra est un projet de monnaie virtuelle initié par Facebook et rejoint par une trentaine de partenaires et ONG comme Paypal, Uber ou Spotify.

Cette cryptomonnaie basée sur la technologie Blockchain doit normalement être lancée courant 2020. Cependant, elle fait face à des barrière règlementaires.

A quoi sert la Libra ?

libra cryptomonnaie facebookLe livre blanc du projet explique : « La mission de Libra est de favoriser le développement d’une devise et d’une infrastructure financière mondiales simples, au service de milliards de personnes ».

Facebook a déjà développé un porte-monnaie électronique appelé Calibra, qui servira aussi de plateforme de services autour de cette monnaie.

A travers l’application Calibra, les internautes pourront acheter, vendre, stocker et échanger la libra de manière instantanée.

Il sera également possible d’utiliser la libra sur les applications de Facebook (Facebook, Whatsapp et Messenger) ainsi que celles des commerçants partenaires comme Uber, Booking ou encore eBay qui pourront l’intégrer à leurs transactions.

On pourra par exemple payer ses trajets en libra sur Uber et Paypal pourrait autoriser des transactions en libra. Les possibilités sont vastes. Le futur nous dira ce qui sera possible de faire.

Quel intérêt pour Facebook ?

Facebook souhaite créer une « monnaie virtuelle mondiale simple et accessible à tous« . Il a pour ambition de donner la possibilité à des milliards de personnes d’accéder au système financier et à l’économie mondiale, même dans les endroits les plus reculés comme les pays d’Afrique.

La libra n’aura pas pour but d’être un instrument spéculatif. Il s’agit bien d’une monnaie permettant de faire des échanges au quotidien.

Le réseau social américain compte aujourd’hui près de 2 milliards d’utilisateurs actifs et des millions d’entreprises et particuliers utilisant la publicité Facebook.

De plus, le commerce en ligne ne cesse de croître. Facebook tente de se faire une place avec Facebook Marketplace.

La libra pourrait donc être un moyen pour Facebook de générer de nouveaux revenus.

Libra pourra-t-elle être lancée ?

Facebook avait annoncé un lancement de cette future monnaie virtuelle pour le premier semestre 2020.

Cependant, le réseau social américain fait face à des barrières règlementaires. Le lancement risque donc d’être compromis.

En effet, la libra a été conçue pour échapper aux Etats et aux régulations, à l’image des autres cryptomonnaies.

Mais la force de Facebook, c’est qu’il détient déjà plus de 2 milliards d’utilisateurs, ce qui pourrait sérieusement bousculer les marchés financiers et monétaires en créant un réseau financier alternatif.

Ce projet est donc suivi de près par les Etats ainsi que les banques centrales et nationales.

Affaire à suivre…

×

Notez l'entreprise Libra : la future cryptomonnaie de Facebook