Rachat de crédit refusé : Que faire ?

3 minutes

Si vous avez décidé de faire un rachat de crédit mais que vous avez obtenu un refus de votre banque ou d’un organisme de crédit, cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas éligible à ce type d’opération, mais très probablement que vous n’avez pas atteint le scoring exigé par cette institution pour l’accord d’un crédit.

Si vous avez analysé votre situation et fait vos calculs, et que vous considérez qu’un rachat de crédit est la solution adaptée à votre situation, sachez qu’un refus auprès d’un organisme ne signifie pas forcément que vous aurez la même réponse négative de la part d’un autre établissement financier.

Voyons ensemble ce que vous pouvez faire si un rachat de crédit vous a été refusé.

Cherchez à comprendre les raisons du refus

rachat de crédit refuséLa première chose à faire est bien entendu d’essayer de comprendre les raisons de ce refus.

Ces raisons peuvent être multiples et il ne faut pas hésiter à demander des précisions à l’organisme qui vous a refusé. Vous saurez ainsi plus précisément s’il s’agit d’un critère déterminant – comme par exemple votre capacité d’emprunt – ou non.

Si le motif de refus est déterminant, il est probable que le rachat de crédit vous soit refusé auprès d’autres organismes financiers.

Attention cependant, si un établissement ne tient pas compte de votre taux de surendettement, méfiez-vous puisqu’il ne respecte pas la loi.

Une autre raison de refus peut être le fait d’être fiché à la Banque de France. Si vous avez eu des incidents bancaires qui ont mené à votre fichage, vous devez bien entendu les résoudre avant de pouvoir bénéficier d’un rachat de crédit.

Si vous voulez apprendre plus sur comment résoudre ce problème, référez-vous à nos articles :

Si les raisons du refus sont liées à votre situation professionnelle – par exemple CDD ou profession libérale – alors vous pouvez vous adresser à un autre organisme car ils n’ont pas tous la même manière de calculer leur scoring.

Vous pouvez donc trouver d’autres organismes qui vont accepter votre CDD comme étant une situation acceptable et offrant suffisamment de garanties surtout si vous pouvez montrer que les revenus que vous avez peuvent rembourser le rachat de crédit.

Faire d’autres simulations de rachat de crédit

rachat de crédit refuséVous l’aurez compris, il ne faut pas vous arrêter au premier refus ou à la première simulation de rachat car il y a beaucoup d’institutions qui proposent ce genre de services.

Si vous êtes convaincu que c’est la solution à votre problème, alors vous pouvez essayer ailleurs.

Sachez aussi que les banques ont des conditions plus strictes. Souvent, elles ne pratiquent pas directement ce genre d’opérations, mais passent par des marques intermédiaires de leur groupe spécialisé dans ce type de crédits.

Comme les conditions d’acceptation et les critères d’analyse des demandes de crédit sont différents d’un organisme à un autre, si le motif du refus de votre rachat crédit n’est pas déterminant, vous avez des chances d’obtenir une réponse positive ailleurs.

Que faire si votre taux de surendettement est trop élevé ?

rachat de crédit refuséSi votre situation est très difficile et que vous avez du mal à rembourser vos dettes, vous pouvez faire appel à la commission de surendettement qui étudiera votre cas et proposera des solutions.

Toutefois sachez que votre situation se compliquera aussi en faisant appel à cette commission. Il faut donc y recourir seulement lorsque vous êtes dans une situation sans issue.

Si par contre, votre taux de surendettement dépasse les 33 % de manière occasionnelle et que ce dépassement est dû à un incident de la vie (divorce, licenciement, etc.), vous pouvez alors assainir la situation financière et retenter une demande de rachat de crédit après, 6 mois plus tard.

Enfin si ce n’est pas votre taux de surendettement qui est en cause et que vous pouvez assumer un nouveau crédit, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé dans ce genre d’opérations qui saura vous dire quels sont vos points faibles et comment les renforcer. Il pourra aussi négocier efficacement avec les organismes financiers puisque c’est son métier.

Sachez cependant que les services de ce courtier vous coûteront de l’argent, même s’il se fait aussi payer par les organismes de crédit pour lesquels il amène de nouveaux clients.

Une dernière chose que vous devez savoir : si un rachat de crédit vous a été refusé, vous n’avez rien à payer, ni à un courtier, ni à quelque institution que ce soit. La loi Murcef prévoit que ces professionnels ne puissent pas vous faire payer leurs services avant la signature effective du contrat de rachat de crédit.
×

Notez l'entreprise Rachat de crédit refusé : Que faire ?

  • Donner une noter
  • Vérifier
  • Publier

Donner une noter

Comment évalueriez-vous Rachat de crédit refusé : Que faire ? les produits et services ?

Retour

Vérifier

Quelle a été votre expérience ? Avez-vous rencontré des problèmes ? L'entreprise a-t-elle été à la hauteur de vos attentes ? Faites part des points positifs mais aussi négatifs.

Publier

Il ne vous reste plus qu'une étape pour publier votre avis client

Se connecter avec votre email
Créer un nouveau compte ci-dessous
 Votre avis est en attente de publication. Aller dans votre boîte email pour cliquer sur le lien de confirmation.